Tout ce qu’il faut savoir sur les maisons passives

Publié le 12 juin 2023

Imaginez une maison dans laquelle vous n’avez pas besoin de chauffage en hiver et de climatisation en été. C’est à quoi tend une maison passive : un bâtiment très basse consommation à haute performance énergétique. On vous explique tout.

maison passive
© Dit26978 sur Freepik

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Définition

Une maison passive est un bâtiment caractérisé par une consommation d’énergie extrêmement faible. En hiver, l’ensoleillement et la chaleur dégagée à l’intérieur de la construction suffisent aux besoins de chauffage.

L’isolation, la ventilation et l’étanchéité du bâtiment assurent un véritable confort thermique et une excellente qualité de l’air. Une maison passive est conçue pour éviter au maximum l’utilisation d’un quelconque système de chauffage. Grâce à sa parfaite étanchéité, une maison passive garantit une température de 20 à 22 degrés : un vrai confort en toute saison.

L’isolation

L’isolation est un point essentiel de ce type d’habitation. En voici quelques éléments :

● une isolation thermique d’une épaisseur allant jusqu’à 50 cm ;

● des fenêtres triple vitrage avec gaz à faible émissivité pour conserver la chaleur dans les deux sens ;

● un encadrement des fenêtres avec ossature doublée d’isolant ;

● une VMC à double flux réchauffant l’air entrant ;

● des membranes et adhésifs sur le matériel isolant.

Ces techniques d’isolation permettent d’éviter les ponts thermiques. La température, douce et constante, est identique dans chaque pièce de la maison.

L’utilisation de panneaux solaires

Ce type d’habitation est écologique et l’utilisation d’énergies propres est de mise : panneaux solaires, systèmes éoliens, systèmes de récupération d’eau de pluie et appareils électroménagers basse consommation garantissent un niveau de performance énergétique optimum.

> Consulter la liste des différents critères

Des matériaux écologiques

L’utilisation de matériaux écologiques est aussi caractéristique d’une maison passive. Pour être écologique, la construction doit favoriser une fabrication et une mise en œuvre locales, principalement avec des matériaux pouvant être réutilisés ou recyclés.

Ainsi seront privilégiés le bois (circuit de forêts durables françaises), le béton écologique (mélange de chanvre et de chaux), les briques, la terre cuite ou encore les blocs coffrants isolants.

Existe-t-il une réglementation pour les maisons passives ?

Le label Bâtiment passif (Passivhaus) pour un bien neuf

Ces bâtiments rares sur le marché français ne sont pas encadrés par des réglementations spécifiques comme la RT 2012. Cependant, pour que les choses soient faites dans les règles de l’art, il existe le label Bâtiment passif, à l’origine du Passivhaus Institut (PHI), en Allemagne, organe de référence à l’échelle internationale.

Ce label demande le respect de quatre critères :

● un besoin en chauffage inférieur à 15 kWh/m²/an ;

● une consommation totale d’énergie primaire inférieure à 120 kWh/m²/an tous usages confondus, du chauffage à l’électroménager ;

● une étanchéité à l’air n50 < 0,6/h (étanchéité à l’air testée à l’aide du test « BlowerDoor » pour contrôler l’absence de fuites et de passages d’air) ;

● une fréquence de surchauffe inférieure à 10 % des heures de l’année au-dessus de 25 degrés de température intérieure.

Le label se décline en quatre niveaux de performances : Classique, Plus, Premium et BasE. Ces niveaux permettent d’intégrer l’utilisation des énergies renouvelables et de récompenser le défi que cela représente. Pour l’obtenir, vous devrez suivre une procédure payante, avec deux évaluations passant en revue la conception, l’étude thermique, etc.

À savoir : la labellisation n’est pas obligatoire, mais elle garantit la conformité de votre bien immobilier aux standards internationaux. C’est donc un gage de la qualité énergétique de votre construction et de votre confort ! Un véritable plus pour la revente de votre bien.

> Consulter le récapitulatif des critères de certification du label

Combien coûte la construction d’une maison passive ?

Le coût d’une maison passive est plus élevé que celui d’une maison traditionnelle. Le coût au mètre carré varie selon les constructeurs : comptez de 1 500 € le mètre carré à 3 000 € le mètre carré pour les constructions réalisées avec des architectes.

Ainsi, de manière générale, le coût d’une maison passive est supérieur en moyenne de 20 % à 30 % à celui d’une maison traditionnelle. À cela s’ajoute le coût de la labellisation, qui dépend de la complexité thermique du bien et du dossier présenté. Cependant, en général, une maison passive peut réduire jusqu'à 90% des besoins en chauffage par rapport à une maison traditionnelle et réduire la consommation énergétique totale d'environ 75%.

Bon à savoir : comme pour une construction neuve traditionnelle, vous pouvez bénéficier d’aides financières pour votre maison passive, comme le prêt à taux zéro (éco-PTZ) l’exonération de la taxe foncière ou des aides et des subventions des collectivités.

>Découvrir toutes les aides à la rénovation énergétique 

maison passive en bois
© freepik

Peut-on rénover un bien existant en bâtiment passif ?

Il faudra commencer par réaliser un audit énergétique pour connaître les différents points faibles de votre logement. Ce dernier pourra ainsi vous orienter vers certaines typologies de travaux à réaliser : isolation extérieure pour supprimer les ponts thermiques, triple vitrage, ventilation double flux, etc.

Pour être considéré comme une maison passive, votre bien devra respecter les critères du label EnerPHIT. Ses critères sont les mêmes que pour le neuf :

- 120 kWh/m²/an de consommation d’énergie primaire totale ;

- étanchéité à l’air ;

- maximum de 10 % de jours à 25 degrés ;

- exception : le chauffage peut atteindre les 25 kWh/m²/an.

> Découvrir l’ensemble des critères de la labellisation maison passive en rénovation

À savoir : malgré des travaux de rénovation énergétique importants, certains éléments peuvent vous empêcher d’atteindre les niveaux requis comme l’emplacement du bien, son orientation, son architecture, etc.

Vous êtes désormais incollable sur la construction d’une maison passive et la réduction de vos factures de chauffage !


Être rappelé
 par un coach

Voir aussi

Comment construire une maison neuve

Faire construire sa maison : comment et pourquoi ?

Lire l’article
Construire une maison écologique

Comment construire une maison écologique ?

Lire l’article
La meilleure saison pour vendre son bien

Quelle est la meilleure saison pour vendre son bien ?

Lire l’article

Restons en contact Ne manquez plus nos actualités et conseils
et inscrivez-vous à notre newsletter

* Champ obligatoire